Ars Ruralis

 
programmationprogrammation.htmlshapeimage_1_link_0

/

/

artistesartistes.htmlshapeimage_2_link_0

/

producteursproducteurs.htmlshapeimage_3_link_0

/

photos/vidéosphotosvideos/photosvideos.htmlshapeimage_4_link_0
contact - lienscontact.htmlshapeimage_5_link_0

/

Glädja

Glädja est le fruit d'une série de rencontres, parfois aussi improbables que celle des musiques traditionnelles scandinaves et avec les musiques improvisées les plus contemporaines...


La formule originale remonte à 2001, avec la rencontre de Jean-Marc Parayre (membre notamment du groupe La Varda, fasciné par les instruments traditionnels et tombé amoureux du nyckelharpa en 1995) et du violoncelliste Julien Lagrange.


Le nyckelharpa, qui constitue dès lors le fondement de l'identité sonore du groupe, est un instrument suédois proche de la vielle à roue (il comporte comme cette dernière un clavier à touches) mais qui s'en distingue notamment par l'usage de l'archet (comme avec le violon).


Pendant plusieurs années, Glädja est ainsi un duo de cordes frottées, auquel s'associent au gré de collaborations ponctuelles accordéon ou bouzouki.


Fin 2011, le duo s'élargit et se fixe peu à peu sur la formule du quatuor : c'est l'arrivée du percussionniste Jérôme Antonuccio et du saxophoniste et clarinettiste Pierre Diaz.


Ces derniers vont apporter à Glädja leur sensibilité pour l'improvisation, et de nouvelles couleurs sonores.

Pierre Diaz est en effet un improvisateur rompu aux diverses formes jazzistiques, tandis que Jérôme Antonuccio apporte une dimension fascinante de bricolage sonore avec son tambourophone - une batterie arrangée (comme on le dirait d'un rhum), mêlant le travail organique sur les peaux aux sonorités végétales de feuillages ou minérales de pierres frottées et frappées...


Un concert de Glädja est comme un voyage, pas seulement dans l'espace (vers les régions septentrionales), mais aussi dans la matière (la diversité des couleurs sonores mobilisées) et dans l'imaginaire mis en commun de ces quatre musiciens d'exception.

accueil - actuaccueil.htmlshapeimage_8_link_0
Jean-Marc Parayre : nickelharpa
Julien Lagrange : violoncelle
Pierre Diaz : saxophones, clarinette basse
Jérôme Antonuccio : tambourophone

Jean-Marc Parayre : nickelharpa

Julien Lagrange : violoncelle

Pierre Diaz : saxophones, clarinette basse

Jérôme Antonuccio : tambourophone

Infos concertCocico.htmlCocico.htmlshapeimage_10_link_0